5 sept. 2008

A l'école de la puissance

Très tôt nous apprenons des choses. Des choses ? Ou bien simplement à savoir, rien que le verbe savoir, ce verbe grâce auquel bientôt on pourra, avec quelque légitimité, à son tour dire aux autres et être ainsi crédible et puissant ?

Si enseigner c’est enseigner à savoir en vue de la communication, alors enseigner n’est-il pas enseigner implicitement la communication même ?

Dès lors, le verbe savoir serait-il un moyen de faire carrière dans la communication ?


_

1 commentaire:

joruri a dit…

Remplace communication par transmission, ça fait des trucs.
Il y a soudain place pour l'hésitation